Coudre la veste Julia de République du Chiffon

Je viens de réaliser ma première veste Julia. Je vous avoue y avoir dépensé pas mal d'énergie et de réflexions. Alors, je me suis dit que j'allais vous livrer mes impressions ainsi que mes petits conseils.
Je le rappelle, je ne suis qu'autodidacte. Les conseils que je vous donne sont issus de ma pratique, qui est bien entendu perfectible. J'essaie de faire au mieux en tout cas et d'évoluer toujours.

Présentation de la veste Julia

La veste Julia, c'est ce très beau patron de veste courte de la marque République du Chiffon, que vous pouvez retrouver ici. Julia est une veste de tailleur moderne courte. Sa coupe est dynamique. Les empiècements ajoutent à sa modernité et son style. De nombreuses versions sont donc possibles. Même si vous la réalisez dans des tons classiques, elle se démarquera.

Elle habille vos tenues. Jean, tee-shirt, veste Julia. Un esprit féminin, pétillant et dynamique.

Vous pouvez retrouver toutes les photos de ma première réalisation de la veste Julia en cliquant sur ce lien:

< Toutes les photos de la veste Julia

D'ailleurs d'autres Julia sont en projet.

Impressions générales sur le patron de la veste Julia

Remarques à lire avant de commencer la reproduction du patron:

Cintrer le dos :

C'est une remarque concernant la forme.
Julia est cintrée par une découpe princesse sur le dos et par des pinces sur le devant. A mon sens, la découpe princesse pourrait être accentuée. Je pense en effet que la veste manque de cintrage sur le dos (surtout en bas du dos). Bien entendu, cela n'engage que moi. C'est certainement un choix de la part de Géraldine de RDC.

Si vous souhaitez modifier cette partie, je vous conseille d’effectuer les mesures suivantes :

  • Mesurer la longueur de la veste : tracer une ligne droite sur le dos depuis la base de l’épaule (celle vers le cou) jusqu'au bas de la veste (y compris les empiècements donc).
  • Dans votre dos, à partir de la base de votre épaule (celle vers le cou), appliquez la longueur déterminée dans le premier point. Faites un repère.
  • Mesurer le tour de hanches dos à l’endroit déterminé ci-dessus.
  • Mesurer la largeur du dos de Julia, sur le bas de la veste (les empiècements bas dos donc).
  • Vous trouverez une aisance. A vous de voir si celle-ci est trop importante ou si vous souhaitez l’amoindrir.
  • Si vous souhaitez amoindrir l’aisance, creusez dans la découpe princesse (surtout vers le bas), tout en conservant l’harmonie de la découpe princesse.
  • Vous pouvez également réduire l’aisance à partir de la ligne du milieu dos, en y créant une pince.
  • N'oubliez pas de modifier les enformes bas dos et empiècements bas dos en fonction.
  • Modifiez également la doublure dos.

A mon sens, ces modifications permettent d’ajouter au dynamisme de la veste et d'éviter que la veste baille trop dans le dos.
Pour la veste Julia que j'ai réalisée, je me suis aperçue trop tard de l'importante largeur du dos. Je n'ai donc pas modifié. Je modifierai certainement sur la suivante.

Faire des crans, beaucoup de crans

Les crans (repères de montage) sont très peu présents sur ce patron. C’est certainement parce que le patron est 4/4. Et globalement, je trouve qu'il n'y en a pas beaucoup sur les patrons RDC. Et c'est sans doute un parti pris.
Pour ma part, je suis partisane des crans. Je vous conseille d’en faire le plus possible. Personnellement, quand je créé mes patrons, j’en fais beaucoup. Le montage doit être réalisé au millimètre. Et votre travail sera d’autant plus précis si vous avez des repères de montage, notamment sur le travail du col. C'est un montage assez complexe alors autant mettre toutes les chances de son côté.

Alors munissez vous de votre règle (pour les lignes) et de votre ruban de couturière (pour les courbes) et faites des repères de montage sur toutes les pièces, à l’endroit où se rejoignent les pièces.

Repérer le devant et le dos des manches

Je vous conseille de marquer le devant et le dos des manches. C'est certainement assez évident pour toutes, mais si par hasard, vous galérez concernant ce point:

Comment les repérer ? C’est très simple. La partie qui descend le plus correspond au devant. C’est pour nous permettre d’avoir de l’aisance pour bouger le bras et bien entendu notre ampleur de mouvement est plus importante sur l’avant que sur l’arrière.
Autre moyen de repérer le devant et le dos de manche. Le devant du poignet correspond à la partie la plus large, pour des raisons esthétiques.

Les crans de manches

Les repères de montage sont d’autant plus importants pour les manches. La répartition de l’embu en sera facilitée.
En principe, on fait deux repères sur le devant et un sur le dos.

Dos : à 7cm

Devant : à 8 et 10 cm.

Faites ces repères sur le patron des manches et ceux du dos et du devant.

En ce qui concerne le bas des manches

 Il y a, je pense, une discordance entre le schéma de la veste Julia sur le livret explicatif et la photo de Julia sur le carton.

Sur la photo du carton, le bas des manches est en tissu contrastant (le même que celui du col). Sur le schéma, il est dans le même tissu que la veste.

La question est de savoir où s'arrête, sur le patron, le bas de manche. Car au final, ce n'est pas très grave de savoir comment vous allez finir vos bas de manches. C'est une question de choix. Mais par contre, il est important de savoir quelle longueur de manche utiliser.

En principe, la longueur de manche standard est de 60 cm (longueur de bras).

Le patron de Julia, pour la taille 36 prévoit une longueur de manche de 63 cm (parties n°14 et 17).
Je pense donc que tel que dessiné sur la planche de patron, la partie n°17 poignet doit être à l'intérieur de la manche. Sinon, je trouve que les manches sont trop longues. Et je préfère de jolies manches bien ajustées au poignet.
Autre indice en ce sens, il n'y a pas de pièce de patron pour la parementure de manche.

Le pli daisance de la doublure

Lorsque j’ai reproduit le patron de la doublure de Julia, j’ai été surprise car le pli d’aisance du haut et du bas ne font pas la même largeur.
Finalement, j’ai respecté ces mesures et je n’ai pas eu de problème de montage.

Erreur de couleur du patron (en tout cas sur mon tirage)

Pièce n°15 (Manche Petite Partie), entre la taille 40 et la taille 42. Sur une ligne, la taille 42 (couleur verte) prend la couleur de la taille 40 (couleur bleu marine).

Corriger le petit col?

Je me suis trouvée très embêtée lorsque j'ai voulu coudre le bas de la veste au col. Il ne me restait pas assez de tissu de col.
Deux options:
. En raison de trop peu de crans, j'ai mal positionné mon col sur le devant du tissu.
. Le patron des cols est à modifier

Je vais réaliser une seconde veste Julia. Je vais prendre le temps de mesurer l'ensemble des pièces pour vous dire ce qu'il en est. A suivre donc.
Mais en attendant, je vous conseille vivement de remesurer les pièces avant de vous lancer dans la découpe.

Comment je m'en suis sortie?

J'ai décousu un peu la partie du petit col avec le vêtement. Cela raccourcit donc de 2cm le vêtement mais je n'avais pas le choix. Évidemment, cette situation ne me convient pas mais je ferai mieux pour le prochain. C'est un peu embêtant d'autant que Julia est déjà courte.

En ce qui concerne la doublure:

J'ai raccourci ma veste d'environ 2 cm. Il y avait donc forcément un impact sur la doublure. J'ai tenté d'adapter au mieux.
Et une question demeure toujours en suspend. Est-ce qu'un repli d'aisance est prévu à la base pour la doublure?
Je tâcherai de veiller à ce détail pour ma prochaine Julia. Je vous dirai ce que j'en pense.

"Mise à jour du 27 décembre 2017, après la réalisation de la seconde veste Julia:

< La deuxième version de la veste Julia est ici

J'ai mesuré l'ensemble des pièces. J'en conclu qu'il n'y a pas d'erreurs du patron (hormis celles que j'ai déjà répertorié dans ce tutoriel). Je n'aurais donc pas dû galérer autant pour le montage du col. Je pense que cela était dû aux manques de crans. Pour la seconde Julia, j'en ai donc fait de nombreux.
Verdict: montage du col sans aucun problème.

Mesure de l'ensemble des pièces formant le col.

En ce qui concerne la doublure:
Lors de la première réalisation de la veste Julia, j'étais restée sur une question: la doublure comporte-t-elle un rempli d'aisance?
Verdict après mesure des pièces: NON."

Absence du cran de milieu de manche de la doublure

Sur la doublure, le cran du milieu d'épaule n'est pas indiquée. Je vous conseille vivement de le faire. Prenez repère sur le patron de la manchen (pièce n°14) car lui est présent.
J'avoue avoir pris énormément de temps pour mesurer toutes les pièces et insérer des crans. Je pense qu'il serait préférable que cela soit inclus directement sur le patron.

La doublure de la veste Julia, telle que j'ai réussi à la récupérer.

Les empiècements bas dos (pièce n°11)

Les empiècements bas dos (pièce n°11) et empiècements bas devant (pièce 10) ne sont pas de la même largeur.
Je pense que la bonne largeur est 2,5cm. Il faut donc enlever 0,5 cm sur la pièce n°10 (car elle fait 3 cm de largeur sur le patron).

Les enformes grand col et col dos

Les pièces enformes grand col (pièce n°5) et enformes col dos (pièce n°26) ne font pas exactement la même largeur. Le 26 fait 5,3cm. Le 5, 5,7cm.
A corriger.

Point 17 du livret Julia par République du Chiffon

"Assemblez les deux parties Grand col et enformes formées au point 15 entre elles, endroit contre endroit à 1cm".

En fait, c'est assez simple, mais cela peut paraître complexe si pendant l'étape 15, nous n'avons pas mis les pièces dans le bon sens. Je vous conseille donc de faire très attention au sens des positions de chaque pièce. N'hésitez pas à vous aider d'un mannequin sur lequel poser vos pièces pour vérifier si elles sont bien positionnées.

Je mets l'accent sur le fait que vous devez arrêter les coutures au cran.

Point 18 du livret: "Assemblez l'ensemble grand col formé au point 17 avec les ensembles petits cols formés au point 16"

Cela peut sembler se compliquer. En fait, c'est assez simple. Il faut coudre seulement la partie qui est en vert.

Pour cela, il faut dégager (en repliant) les surplus de couture des deux ensembles (grand col et petit col), comme c'est indiqué sur le schéma. Mettez une épingle pour maintenir.

Soyez très précis pour débuter votre couture. Elle doit commencer exactement ou se termine l'autre. Cf. photo.

Replier le surplus de couture.

Replier le surplus de couture.

Epingler.

Bien vérifier la position de vos tissus avant de piquer.

Résultat final.

Résultat final côté intérieur de la veste.

Important: s'il vous reste un espace au point de couture (petit col/grand col), je vous conseille de le pallier par un point à la main. Personnellement, c'est ce que j'ai fait car ma MAC est capricieuse et parfois imprécise en point arrière. Ensuite cranter les angles et un prenez du temps pour un bon repassage.

L'embu des manches

J'ai beaucoup lu sur Internet en ce qui concerne l'embu des manches de la veste Julia.
J'avoue avoir eu du mal à répartir l'embu de la doublure de manche.
En revanche, je pense que le patron de la manche prévoit un embu parfait. Je n'ai eu aucun mal en suivant la méthode que je suis habituellement.
Je vous conseille chaleureusement de consulter la page du blog Les joues roses. A mon sens, c'est la méthode parfaite pour le montage des manches.

Les épaulettes

Le livret de Julia vous invite à insérer des épaulettes. Pour ma part, j'ai tenté une nouveauté. J'ai cousu l'empiècement d'épaule avec du néoprène. Je suis très satisfaite du résultat. Cela forme une jolie épaule, sans le côté parfois trop guindé (et déformé?) des épaulettes. Ma méthode est anti conventionnelle mais le résultat me plaît beaucoup.

La répartition de l'embu des manches.

Répartition de l'embu de manche. Et résultat des manches doublées en néoprène.

Le passepoil des poches paysannes

Si vous souhaitez suivre la méthode ci-dessous, ne coupez que deux pièces du "Passepoil" et non quatre.
Voir explications ci-dessous.

Les poches paysannes de la veste Julia

Les poches paysannes ce sont des poches avec un seul passepoil.
Pour la veste Julia, elles sont dites "fausses" car il n'y a pas de poche à proprement parler mais seul le visuel extérieur.
J'avoue préférer réaliser de fausses poches sur les vestes de tailleur car si j'ai de vraies poches, j'ai tendance à y glisser des choses à l'intérieur. Et cela n'est pas très esthétique.
Je préfère donc le visuel de la poche.
Les fausses poches paysannes de Julia sont donc parfaites pour cela.
D'ailleurs, vous pouvez suivre ce tutoriel pour tout autre projet de couture.

Les poches paysannes, c'est cela:

Les poches paysannes de la veste Julia

Comment coudre les fausses poches paysannes de la veste Julia ?

Les corrections du patron

Déterminer la largeur de la poche

Sur le patron du devant, seul deux repères de poches sont indiqués. On ne sait donc pas quelle est la vraie largeur des poches paysannes.

Pour une harmonie avec la largeur du col, j’ai décidé de faire une largeur de poches de 2,5cm.

. Ajouter 2cm de large au patron du passepoil

En effet, la planche de patron prévoit le même patron pour le passepoil et le regard. Or, pour le passepoil, le patron n'est pas assez large. Il faut ajouter 2 cm au patron de base.

Faire des repères plus précis sur le devant

Il faut tracer le rectangle de la poche sur l'endroit, à la craie. Rectangle de 13cm sur 2,5 cm.
Faire un repère en bas à 1 cm, tout le long. On posera le bord du tissu du passepoil replié. Le passepoil plié en deux est posé sur la ligne du bas.
Le regard est placé sur la ligne du haut, endroit du regard contre endroit du vêtement.

Conseils divers 1

Faire attention à l’épaisseur de la pince du devant. Bien l’aplatir au fer.

Conseils divers 2

Je vous conseille de vérifier que les poches soient dessinées exactement de la même manière sur les cotés, avec les mêmes différences sur les bords.

Dessiner un rectangle de 2,5cm sur 13cm.

Tracer une ligne à 1 cm de la ligne du bas du rectangle.

Les étapes

À 1cm de la ligne du bas, je trace une ligne (voir ci-dessus).
À 0,5cm de cette ligne, je retrace une ligne.
Je place le passepoil plié en deux (plié envers contre envers, de sorte sorte que l'endroit soit visible). Je place le pli vers le bas. Je trace la ligne de couture à 1 cm du bord du haut.
Je place mon regard (endroit du regard contre endroit du tissu devant), sur la ligne que nous avons faite à 0,5cm.
Je marque les repères de chaque largeur à 1cm. Il faudra coudre exactement sur ces lignes. C'est très important.

Tracer précisément les lignes de couture à la craie.

Les lignes de couture doivent débuter et se terminer exactement aux points déterminés.

Une fois que l'on a fait ses deux lignes de couture.

On trace une ligne au milieu des deux pièces de couture (la ligne turquoise) et on va dessiner les petits capucins. On les dessine à 1.5cm du bord. Une fois la ligne tracée. On découpe. Attention, il faut être très précis. Une fois que cela est fait. Je prends la partie passepoil que je retourne vers le haut. Je donne un coup de fer à repasser. Je passe les cotés largeurs sous le capucin. Je passe le regard dessous.
Attention: lorsque l'on retourne le passepoil , bien penser à positionner les pièces de sorte à ce que le surplus de couture du regard du passepoil se retrouve en dessous. Cela permet de laisser apparaître un joli intérieur de poche. Voir photos ci-dessous.

Tracer la ligne de découpe et le capucin (ligne turquoise). Découper.

Placer le passepoil et repasser.
 

Nous allons former le capucin. On plie correctement et on repasse. Je vous conseille de placer une épingle sur le haut des passepoils pour bien les positionner (cf. photo). Nous allons faire une couture au bord pour maintenir (cf. photo).

Vue du passepoil à cette étape.

Vue du passepoil et du regard à cette étape.

Former le capucin.

Placer une épingle pour maintenir le capucin avant la couture.

Vue de la couture du capucin.

Repasser avec attention.

Coudre les bords extérieurs et le bord inférieur.

De fausses poches paysannes mais un vrai regard

Géraldine nous conseille de surpiquer l’ensemble de la poche. Toutefois, je trouve cela intéressant de laisser le haut ouvert. En, effet, cela permet de voir l’intérieur de la fausse poche. Cf. Image.
D’ailleurs, je préfère cette solution plutôt que celle de créer des vraies poches. En effet, je trouve qu’on y met toujours des choses. Cela déforme les poches et c’est inélégant. Je vais donc réutiliser ce principe pour d’autres vestes.

La poche paysanne vue de l'extérieur.

La poche paysanne vue de l'intérieur (le fameux regard de passepoil).
 

En conclusion

Julia est une veste qu'il faut apprivoiser. Il faut prendre du temps avant la découpe des pièces pour vérifier l'ensemble des pièces du patron.
Mais quel bonheur une fois réalisée. C'est un très joli patron.
Je ne vous conseille pas Julia pour un premier patron de veste. Je pense qu'il est important d'avoir réalisé une veste plus simple, comme la veste Michelle par exemple.
< Retrouver la veste Michelle ici

C'est une veste simple à réaliser. De plus, vous avez un excellent pas à pas de Géraldine, que vous pouvez retrouver ici. La pose de la doublure y est très bien expliquée et c'est pour moi LA référence en la matière.

< Retour aux tutoriels

Article du 15 décembre 2017, mis à jour le 27 décembre 2017.